Les 7 règles d’or pour installer une signalétique de bureau lisible & efficace

La signalétique a un enjeu clé au sein de votre entreprise. Son rôle est primordial à la fois pour la sécurité mais aussi pour le guidage de vos employés / clients. 

Lors de l’installation d’une signalétique, quelques règles à respecter son nécessaire pour la bonne lisibilité et efficacité de cette dernière.  

Lesign vous explique tout sur les bonnes pratiques à adopter pour avoir des signalétiques de qualité ! 

Règle n°1 : Vérifier que votre message soit bien clair et intelligible 

Pour être compris de tous, votre message se doit d’être lu ! Pour réaliser une signalétique lisible par tout le monde, il est primordial de prendre en compte la distance maximum qu’aura votre lecteur face à votre signalétique.  

Pour que votre signalétique soit lisible de loin, votre signalétique doit répondre à certaines caractéristiques telles que : 

  • un message lisible par une personne aussi bien en position assise que debout. La taille de votre police d’écriture se devra donc d’être adaptée.  
  • un message visible sans que la personne n’ait besoin de se déplacer et entraver ou gêner la circulation. 

Règle n°2 : Choisir précieusement votre support  

Pour réaliser une signalétique lisible par tous, il est important d’être cohérent visuellement mais aussi dans le choix de son support. Chaque besoin a un support qui lui est propre. 

Exemple : 

  • pour un affichage en grand : on privilégiera de belle enseigne murale pour promouvoir son message. 
  • pour un affichage directionnel : on privilégiera des panneaux directionnels fléchés et orientés 

Règle n°3 : Veiller à la luminosité et éclairage 

Afin de réaliser la signalétique la plus optimale possible, il faut aussi penser à jouer avec les différents contrastes mais aussi avec l’éclairage ! La lumière à un rôle clef dans la bonne compréhension d’un message. 

Si cette dernière est trop forte, trop violente, on aura tendance à détourner le regard de l’affiche. A contrario, si cette dernière est trop terne, on aura tendance à devoir plisser les yeux afin de pouvoir déchiffrer l’affiche. Il en est de même avec les vitrines, et les reflets des spots sur cette dernière qui peuvent rendre votre affichage illisible ! 

En revanche, un éclairage mesuré permettra de cibler votre éclairage sur les zones les plus importante que vous souhaitez faire ressortir ! 

L’astuce de Lesign : jouer sur les éclairages en optant pour des éclairages indirects ou semi-directs ! 

Règle n°4 : Bien organiser et aérer son texte 

Ce que l’on appelle une « bonne » communication est une communication lue et assimilée ! Pour ce faire, un message simple, clair et concis est à privilégier. Voici quelques méthodes à utiliser afin d’être le plus efficient possible : 

1 – Définissez votre message et les grandes idées que vous souhaitez mettre en avant. Une fois définie, simplifier au maximum votre message afin qu’il soit rapidement lu, compris et mémorisé ! 

 2 – Jouez avec les visuels lorsqu’il y en a. Préférez les pictogrammes et/ou les logos pour illustrer vos propos car ils sont parfaits pour que votre message soit compris, et ce, même par des personnes ne parlant pas votre langue.  

 3 – Diversifiez la mise en page et hiérarchisez vos informations : du plus important en haut, à hauteur d’œil jusqu’au moins important en bas. 

L’astuce de Lesign : Laissez de côtés, les abréviations, qui souvent sont mal interprétées ou encore incomprises. 

Règle n° 5 : Choisir sa police de caractère minutieusement 

Définissez une police d’écriture claire, lisible et agréable. 

Comme énoncé précédemment, la distance de lecture conditionne la bonne compréhension de votre signalétique. Ainsi la taille de votre police devra être proportionnelle à cette dernière.  

Quant au choix de la couleur de police : un bon éclairage fera forcément ressortir votre police. Pour une bonne lecture, jouez avec les contrastes élevés. 

Pour la question de l’espacement de police : pensez à bien aérer votre signalétique et à mettre un espacement entre chaque ligne. 

Règle n°6 : Jouer avec les couleurs 

Pour réaliser une bonne signalétique lisible par tous, on l’a vu précédemment, il faut jouer sur la distance, la luminosité, la mise en page…mais aussi et surtout sur avec le spectre des couleurs. 

Comme nous le savons, chaque couleur à sa ou ses significations ! On sait que la signification des couleurs joue un rôle déterminant dans la compréhension et dans le message que vous souhaitez faire passer.  

Pour votre signalétique, le choix d’une couleur précise vous permettra de déterminer et d’illustrer un service, un étage…idéal pour se repérer en un clin d’œil ! 

Règle n°7 : Faire attention aux contrastes 

Pour réaliser une signalétique lisible par tous, il faudra être très attentif aux différents contrastes. 

Vous devrez jouer sur le niveau de l’éclairage et sur les affichages de vos supports. 

Afin de permettre à l’œil humain de se repérer facilement, il est donc recommandé de faire ressortir votre signalétique grâce à un contraste colorimétrique. 

Laisser un commentaire